La légende de l’héroïne niçoise

Catégories Catherine Ségurane
Gravure sur la légende de Catherine Ségurane
Gravure sur Catherine Ségurane

Rappel des faits

D’après la légende, le 15 août 1543 la ville de Nice a subi un affront.  Elle se retrouve assiégée par le peuple Turc.  Les soldats du camp ennemi parviennent à s’emparer de la tour Sincaîre et l’un d’eux brandis  un étendard vert comportant un croissant de lune, signe de victoire. Tandis qu’il s’apprêtait à planter le drapeau sur le rempart, Catherine Ségurane surgie avec détermination et fureur. C’est alors que l’héroïne niçoise donna un coup sur la tête du soldat, à l’aide de son battoir à linge. Son ennemi terrassé, elle déchira le drapeau. Puis, en signe de mépris, la jeune femme courageuse aurait jeté le vestige du drapeau à la mer. L’héroïne niçoise aurait assommé plusieurs combattants de la sorte.

Il est également dit qu’elle aurait dévoilé une partie personnelle de son corps et se serait essuyée avec le drapeau ennemi. Ce geste provocateur aurait eu pour effet de faire fuir les envahisseurs. C’est Scalier, un chroniqueur au XIX ème siècle qui aurait signalé ce geste.

Les défenseurs de la légende

Cette histoire, qualifiée de légende est défendue pour sa véracité. En effet, Henri Sappia, érudit et écrivain du XIX ème et début du XXème siècle, est convaincu de la bravoure de la lavandière niçoise. Il raconte que les femmes étaient nombreuses lors du siège de la ville de Nice, sur les remparts. Si l’une d’elle a accompli un acte de bravoure pour défendre sa ville cela n’est pas étonnant. Il pense que certains témoins du sièges n’ont pas pus prendre connaissance de tous les actes de cette journée. Il croit également que l’hommage rendue à Catherine Ségurane à mis du temps car il est difficile d’attribuer particulièrement à une personne, qui plus est, fille du peuple, un statut héroïque. L’annexion par la première République française en 1793 a détruit les archives ce qui explique aussi le manque de preuves dans les archives de la ville.

Pour découvrir encore plus d’images sur l’héroïne : direction notre Galerie Photos ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *